L’orchidée est une plante qui apporte de la lumière avec la somptuosité de ses fleurs. Mais avant tout, cette plante d’ornement est très friande de lumière. Pour s’épanouir, l’orchidée a besoin d’être placée dans une espace qui bénéficie d’une bonne luminosité. Zoom sur cette condition de floraison et de longévité de l’orchidée.

Recréer un environnement tropical pour l’orchidée

L’orchidée est habituée à vivre pendant des millions d’année d’évolution dans les conditions climatiques chaudes et humides des forêts tropicales. Dans leur habitat naturel, les orchidées vivent accrochées sur des arbres à l’abri de la pluie, abondante, et du soleil, très vif, sous la canopée. Elles se nourrissent grâce à l’humidité de l’air et la photosynthèse favorisée par la forte luminosité en hauteur.

C’est dans ce contexte qu’il est possible d’affirmer que les conditions de réussite de la culture d’orchidée sont : lumière, humidité, température ambiante et protection contre le soleil direct et l’eau stagnante. Ce qui sera détaillé ici, c’est la luminosité idéale pour l’orchidée.

Orchidée phalaenopsis jaune

Placer l’orchidée dans un endroit lumineux

La lumière est vitale pour toute plante verte. Elle est plus importante pour les orchidées qui ont un mode de vie différent des autres plantes à fleurs. En effet, l’orchidée se fane très vite si elle est placée dans un endroit sombre et froid.

À cet effet, la température de la pièce ne devrait en aucun cas descendre en dessous de 15 °C (voir notre fiche sur la température de la pièce pour une orchidée saine). Ainsi, il faut toujours placer la plante dans un endroit éclairé et aéré le jour. Toute technique pour permettre à la plante de bénéficier de la lumière du jour est bonne à condition toutefois que ce soit esthétique.

À part une chambre bien lumineuse, le meilleur endroit pour placer une orchidée est dans un salon lumineux en veillant à ne pas l’exposer directement au soleil. Les rayons directs du soleil peuvent être fatals pour l’orchidée. Aussi pour protéger du soleil pendant l’été, il faut la mettre derrière des rideaux, un store, un paravent ou la déplacer tout simplement.

Orchidée phalaenopsis rose

Reconnaître une orchidée qui manque de lumière et la soigner

Il est facile de connaître une orchidée qui manque de lumière grâce à ses feuilles qui sont plus longues que d’habitude. Les feuilles ont également tendance à jaunir quand la plante manque de lumière. Et enfin, l’orchidée a du mal à fleurir si elle n’obtient pas une luminosité suffisante. Si ces signes apparaissent, il faut penser sérieusement à traiter la plante.

Il faut au préalable penser à tout simplement déplacer la plante vers un lieu bien lumineux. Si le dernier rempotage de la plante remonte à presque deux ans, c’est-à-dire plus de 18 mois, le déplacement de la plante vers un endroit lumineux sera précédé d’un rempotage.

Pour pallier le manque de luminosité, il faut aussi faire prendre un bain de soleil à l’orchidée environ 4 heures par jour en évitant de l’exposer à la forte chaleur du soleil et aux courants d'air. Le moment idéal est avant 11 heures la matinée et après 15 heures l’après-midi.